Tir du canon à 21h00

Tir du canon à 21h00
Tir du canon à 21h00

Une brève introduction sur le Tir du canon à 21h00

Le Tir du canon à 21h00 est une cérémonie militaire de La Havane, datant du 18e siècle et demeurant encore aujourd’hui. Cela se traduit littéralement en un tir de canon provenant de la batterie de cérémonie de la forteresse de San Carlos de la Cabaña et qui annonçait, à l’époque, la fermeture des murs de la ville coloniale. Actuellement, le principal responsable pour mener à bien cette tradition historique et militaire, ce sont des jeunes recrutés par le service militaire, qui, habillés en uniformes de l’époque offrent une leçon d’histoire à des centaines de touristes nationaux et étrangers qui se rassemblent toute la nuit pour assister à la mise à feu de la salve.

Le Tir du canon à 21h00 et son histoire

Les origines de cette pratique remontent aux règlements militaires de la colonie espagnole au XVIe siècle, qui a ordonné le tir d’un Canon tiré à 04:30 du matin et une autre de recul vers 20:00. Ces décharges de canons ont été faites tout d’abord depuis un navire de guerre qui était toujours à l’ancre à l’entrée de la baie et par la suite le système défensif complexe a pris la photo d’annoncer aux résidents le bon moment pour fermer et ouvrir les portes de la muraille et la mise en place de la chaîne qui a fermé l’entrée du port. Egalement et par hasard, il se produisait aussi un tir indiquant l´arrivée du courrier maritime. Ainsi, cette pratique est devenue la formule officielle pour les résidents et les visiteurs de la capitale cubaine qui, dès lors, s’ils n’étaient pas entrés dans la ville Intramuros, ils devraient restés derrière les murs épais qui entourait la villa le long des dizaines de kilomètres et qui sert à protéger contre les attaques des pirates et corsaires. Il est indéniable que depuis l’époque coloniale, le Canon a servi comme forme d’organisation de la vie sociale des Havanais.

Le Tir du canon à 21h00 et son impact culturel

On affirme que le manteau acoustique du Tir du canon à 21h00 parcours tous les coins de la ville. Dans le Parque Central, vous pouvez écouter le tir à 4,3 secondes, à 9,7 secondes à l’Hôtel National et à 16 secondes à l’angle de 23 et 12. Comme une curiosité, nous pouvons souligner que tout a été réduit au silence une fois, exactement 24 juin 1942, quand une partie de l’armée a annoncé l’abandon de la pratique lorsque le pays se trouvait plongé dans la Seconde guerre mondiale. Il a été également précisé que la cérémonie était un gaspillage de poudre à canon et donnait une couverture parfaite à l’ennemi pour connaître l’emplacement exact de l’île. Enfin, cette tradition a été reprise le 1er décembre 1945 au milieu de la clameur populaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.