Le sport cubain après 1959

Sport cubain après 1959
On peut affirmer que le sport cubain après 1959 a fait son chemin par la fondation de l'Institut national des sports, de l'éducation physique et des loisirs

Le sport cubain après 1959 et son histoire.

Au moment du triomphe révolutionnaire du 1er janvier 1959, il n’y avait que 800 professeurs d’éducation physique à Cuba. Avec l’émigration des professionnels vers les États-Unis qui a suivi, ce chiffre a considérablement diminué. Pour contrer cette situation, le nouveau gouvernement a dicté de nouvelles mesures pour favoriser la pratique du sport sur l’île. On peut affirmer que le sport cubain après 1959 a fait son chemin par la fondation de l’Institut national des sports, de l’éducation physique et des loisirs (INDER) le 23 février 1961. Dès le début, cette organisation a été principalement responsable de la planification, de la direction et de l’exécution des programmes des différentes activités sportives dans tout le pays et sur la scène internationale. Sous le précepte de Martí de non-commercialisation du sport, l’élimination du professionnalisme a été réalisée en 1962. Le « Droit du peuple au sport » est devenu le slogan qui allait guider le mouvement sportif cubain, également constitué au début de la Révolution. Ainsi, une importance capitale a été accordée à la formation et au perfectionnement des professionnels du sport et l’Escuela Superior de Educación Física (ESEF) a été créée à cette fin.

Les piliers organisationnels du sport cubain après 1959.

Après 1959, le sport cubain a poursuivi les objectifs suivants : l’amélioration du système de participation sportive, l’approfondissement des aspects techniques et organisationnels – étroitement liés à l’obtention d’une qualité supérieure dans les services fournis à la population – et l’utilisation extrême de chacune des installations sportives. Afin de développer avec succès tous ces objectifs, il est nécessaire de compter sur le leadership de l’INDER en tant qu’organe directeur du sport à Cuba. Son travail professionnel s’étend aux institutions sportives de haut niveau, avec une attention particulière pour les athlètes et tous les types de professionnels du sport, et dans le but de parvenir à une meilleure formation de la population. Elle est également liée à la production d’articles de sport, aux investissements dans les zones et les installations sportives et à la recherche sur le sport.

Le sport cubain après 1959 à l’heure actuelle.

Actuellement, le sport cubain après 1959 jouit d’une très bonne santé et est sans doute l’un des plus reconnus au niveau régional et international. Cela se traduit non seulement par les résultats obtenus dans chacune des compétitions, mais aussi par le soutien offert par la plus grande des Antilles dans le développement du sport dans des pays comme le Venezuela, la Bolivie et le Brésil. La collaboration sportive cubaine, avec plus de sept mille techniciens, enseignants et entraîneurs, est présente sur trois continents de notre planète et dans plus de cinquante pays pauvres. On peut également souligner le rôle joué par l’École internationale d’éducation physique et de sport (EIEFD), qui compte 1 300 étudiants originaires de 71 pays sous-développés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.