L’Art nouveau à Cuba

L'Art nouveau à Cuba
L'Art nouveau à Cuba

Vue d’ensemble de l´Art nouveau à Cuba

L’Art nouveau a émergé en Belgique et en France à la fin du XIXe siècle, mais il a atteint Cuba tardivement. Du point de vue formel, ce style est basé sur les travaux de la ligne courbe qui serpente imitant la tige de la vigne. Les motifs décoratifs sont toujours liées à la flore et de la végétation. Dans les intérieurs on travaille le fer avec une beauté plus élevée à celle du néoclassique et les bordures et plinthes sont des tuiles décorées avec des motifs floraux. Le travail du verre réalise aussi avec une grande maîtrise des lampes, écrans, fenêtres, etc. Il y a la prédominance féminine de langueur et de superficialité.

Comment identifier l’Art nouveau à Cuba ?

A Cuba l’Art Nouveau a subi l’influence extraordinaire de l’œuvre de Gaudí et dont on a pris des éléments de base qui permettent d’identifier l’architecture Havane à environ 1930. Ainsi, de nombreux espaces ont surgi, notamment le bâtiment situé dans les rues Gertrudis et la Revolución à la Vibora appelés Maira l’Ampurdà, la maison de la Loma del Mazo à la Vibora, la maison Crusellas (1908) sise à la rue de la Reine, le Cetro de Oro et le Palais de Cueto en la Paza Vieja.

Principaux interprètes de l’Art nouveau à Cuba

Dans le bâtiment le Cetro de Oro, l’architecte cubain Eugenio Dediot a peut-être réalisé la pièce mieux finie de l’Art nouveau à Cuba sortant du talent d’un insulaire. Les étages supérieurs depuis l’inauguration de l’édifice ont été destinés à des unités de logement avec des toits bien ouvragés à décoration pittoresque, cependant, les façades sont les éléments qui donnent une plus grande importance à ce bloc. Il a de multiples influences des tendances catalanes, viennoises et franco- belges qui se croisent dans ses murs. Ce dernier apporte de sinueuses lignes tension qui traversent les colonnes des coins de construction et d’autres éléments comme la fermeture du fronton, qui rappelle une huître, accompagnés de deux masques de chaque côté. La maison Crusellas possède des extrémités ioniques et des arches trilobées qui coexistent avec l´ondulation et l’œuvre fleuri des grilles supérieures propres du style de l´Art nouveau à Cuba. A l´intérieur de la maison sur la Loma del Mazo, nous voyons la présence de la ferronnerie, les bordures, les plinthes à tuiles et les portes avec des écrans au style Art nouveau. Dans le palais de Cueto les changements introduits au bâtiment cachent seulement de façon partielle la charge décorative néobaroque de ses façades, dans lesquelles la porte principale, gardée par deux faunes et couronnée par un épais feuillage est particulièrement mis en évidence. Les balustrades primitives des balcons du premier et du second niveau ont été remplacées par autres Nouveau moins qualifiés, et la haute tour s´est également perdur avec un balcon d’observation qui était située sur la partie supérieure du coin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.