La terre pleure

La Terre pleure
La Terre pleure une crise mondiale générée par le Covid-19. Avec le label #restealamaison dans les réseaux sociaux, de nombreuses idées sont venues accompa

La chanson La terre pleure, #restealamaison.

Aujourd’hui, Cuba, trésor des Caraïbes, vit des jours de séjour chez elle. Peu à peu, les rues sont devenues vides après l’appel des autorités sanitaires à préserver la santé de chacun par l’isolement social.

La Terre pleure une crise mondiale générée par le Covid-19.

Avec le label #restealamaison dans les réseaux sociaux, de nombreuses idées sont venues accompagner les Cubains de nos jours, l’une d’entre elles étant les concerts de chez eux.
Certains créateurs proposent leur art en ligne. Des artistes du théâtre, des bibliothèques, des musées, des salles de concert et des galeries aux musiciens, qui prennent l’initiative, le plus souvent depuis leur domicile, pour que les plus beaux des arts deviennent un baume pour l’esprit et apportent ainsi des encouragements et diffusent des messages utiles au milieu des moments difficiles que traverse le monde.
L’idée est venue de stars internationales telles qu’Alejandro Sanz, Jorge Drexler, Laura Pausini, Fito Paez et le Cubain Chucho Valdes et a déjà rejoint depuis Cuba David Blanco, M Alfonso, Kamankola, William Vivanco, Eduardo Sandoval, Idania Valdes, Jan Cruz et bien d’autres qui se sont multipliés grâce à la plateforme Tunturuntu Cuba.
Ces présentations ont débuté avec la voix incomparable d’Eduardo Sosa et ont été présentées sur les réseaux et à la télévision cubaine par d’autres personnes comme Omara Portuondo et l’orchestre Failde, Marta Campos, Diego Gutiérrez et Buena Fe.
Ils ont tous été très bien accueillis car les bardes ont été vus dans une atmosphère très intime, interprétant des chansons que tout le monde a fredonnées à un moment donné et qui font partie de la mémoire personnelle et artistique de l’île.
Une présentation très bien acceptée a été celle du chanteur et compositeur Descemer Bueno qui a dédié sur des plateformes numériques aux brigades médicales cubaines qui soutiennent d’autres pays dans la lutte contre le nouveau coronavirus la chanson En todas partes.
Aujourd’hui, d’autres artistes cubains de l’île joignent leurs voix pour lancer un message au monde entier à travers la musique afin de lutter contre la crise mondiale qui a provoqué la propagation de COVID -19.
Juan Guillermo Almeida, Laritza Bacallao, Yali, Yomil et El Dany, Lenier Mesa, Issac Delgado et Wampi se produisent tous ensemble à un moment où le coronavirus touche et tue des milliers de personnes dans le monde.
Le single a été présenté avec un clip vidéo sur la chaîne officielle de Juan Guillermo sur YouTube. Dans l’audiovisuel, vous pouvez voir les artistes ainsi que des images qui nous montrent certaines des périodes difficiles que la Chine a traversées.
C’est un appel au reste des nations à se joindre à la lutte au-delà des positions politiques pour travailler ensemble pour la santé de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.