Cigare cubain

Cigare cubain
Un cigare cubain est un cigare dont 100% du tabac est cultivé et fabriqué à Cuba. Afin d'obtenir l'excellente qualité présente dans ces cigares cubains

Données générales sur les cigares cubains.

Un cigare cubain est un cigare dont 100% du tabac est cultivé et fabriqué à Cuba. Afin d’obtenir l’excellente qualité présente dans ces cigares cubains, il est d’abord nécessaire qu’ils soient soumis à des contrôles multiples et sévères dans le processus agricole, dans la fermentation, dans le séchage et même dans le vieillissement. La combinaison des facteurs climatiques et d’autres caractéristiques du territoire cubain font du cigare un produit authentique de l’île, certifié par le sceau de légitimité qui orne les boîtes de ses différentes marques.

Le cigare cubain et son histoire.

Le tabac est une plante originaire d’Amérique du Sud qui est arrivée à Cuba entre deux et trois mille ans avant notre ère. Les aborigènes cubains ont été les premiers à l’utiliser et pour eux c’était une sorte de médicament, indispensable pour accompagner les cérémonies sociales, politiques et religieuses. C’était également l’une de leurs principales cultures. Lorsque les Espagnols sont arrivés à Cuba, la plante de tabac a été rapidement acceptée par les colonisateurs. Immédiatement, le cigare cubain s’est répandu dans toute l’Europe et a fait l’objet des sanctions les plus graves. Plus elle interdisait l’usage du tabac, plus son usage se développait à des fins médicales. Le 11 avril 1717, le roi Felipe V a imposé un monopole royal sur le tabac cultivé à Cuba, une décision qui est restée dans l’histoire sous le nom de « Cigare du tabac ». La qualité du tabac cubain gagnant en prestige, sa falsification a commencé très tôt. Un arrêté royal du 27 mars 1889 a accordé aux commerçants de tabac, regroupés dans l’Union des fabricants de tabac de La Havane, le droit de garantir l’origine de leur production au moyen d’un sceau dont l’usage était réservé exclusivement aux propriétaires des usines. Il a ensuite été remplacé le 16 juillet 1912 par un sceau de garantie du gouvernement cubain, qui a été créé par une loi promue par le parlementaire Luis Valdés Carrero.

La culture des cigares cubains.

Cuba est situé très près du tropique du Cancer, avec une humidité relative de 79% et une température moyenne de 25 ºC. Elle bénéficie d’un régime pluviométrique qui favorise principalement la région occidentale du pays où se trouvent les plus grandes plantations de tabac de l’île. La culture commence dans le lit de semence, où ils restent pendant environ 40 jours. Au mois d’octobre, les semis suivants sont effectués par étapes. Pour la récolte de la feuille, on prévoit une période de 45 à 80 jours à partir de la plantation. Le tabac est ensuite acheminé vers les brochettes pour son processus de séchage et de fermentation. Au cours du processus de récolte, on recherche du personnel aux mains habiles, généralement féminin, afin d’obtenir la douceur et la délicatesse dans la sélection et la classification de chaque feuille récoltée. Les feuilles sont ensuite séchées dans les galères. Après le processus de classification et de séchage, les feuilles de tabac sont retirées des tiges. Cela consiste à enlever la veine qui traverse la feuille. À ce moment, les feuilles sont à nouveau classées en fonction de leur taille et de leur type. Il existe normalement 3 types de feuilles : sèches, volantes et légères. Ces 3 feuilles sont les éléments constitutifs d’un cigare. Le mélange d’un cigare est donné par le nombre et le type de feuilles utilisées dans sa création. Une fois que les feuilles ont été classées, elles sont amenées au processus de vieillissement ou de fermentation. Ainsi, les feuilles libèrent des produits chimiques indésirables tels que l’ammoniac. Une fois le processus de fermentation terminé, les feuilles sont amenées à un tordeur, qui est responsable de la fabrication du cigare. A ce stade, le cigare est mélangé avec la torsion, puis il est à nouveau vieilli un peu plus longtemps. Une fois qu’il a passé les normes de qualité, il est à nouveau classé pour être emballé dans des boîtes en cèdre selon la couleur de son emballage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.