La Canchánchara

La Canchanchara
La Canchánchara constitue l'une des boissons cubaines les plus rafraîchissantes et plus antiques liées à l'histoire de l'île. Elle a duré

Des données intéressantes sur la Canchánchara.

La Canchánchara constitue l’une des boissons cubaines les plus rafraîchissantes et plus antiques liées à l’histoire de l’île. Elle a duré à travers des années grâce à la tradition orale. Beaucoup de personnes affirment que cette boisson est originaire de la Trinité, dans l’actuelle province de Sancti Spíritus, cependant, les autres assurent que la tonifiante gorgée est née dans la région la plus orientale du pays pendant les guerres indépendantistes contre l’Espagne et qu’à son tour elle était bue dans une tasse. En ce temps-là, de divers enquêteurs et journalistes rapportent que se combinaient l’eau de vie de sucre de canne, le miel d’abeilles et le jus de citron – ou tout autre citrique – pour réchauffer la poitrine, pour supporter le froid et pour se protéger des différentes affections respiratoires propres de la vie en campagne. Certainement, plusieurs siècles après sa création, personne ne sait avec assurance qui a donné ce nom à la boisson, laquelle se constitue dans l’idéologie cubaine et ne figure pas dans le dictionnaire de l’Academie Royale de la Langue Espagnole.

La Canchánchara et son histoire.

Les orateurs ont divulgué de génération en génération la connaissance des ingrédients et le mode de préparation de cette boisson. A l’heure d’aujourd’hui ceux qui préparent la Canchánchara ajoutent une glace pour refroidir la tonifiante, laquelle est devenue l’une des traditions qui perdure en Trinité dans la sphère du cocktail. On peut souligner qu’elle a été dans la même ville où la boisson historique a été récupérée en 1980. Grâce au travail des spécialistes du Musée d’Architecture une maison située dans la rue Real del Jigüe a été restaurée et les pots de boue ont été reconçus pour offrir la Canchánchara. Le texte “La Trinidad un ensorcellement du Nouveau Monde” affirme que la construction emblématique date de 1736 et dans celle-ci fusionnent harmonieusement plusieurs styles de constructions. En plus de la boisson adorée à laquelle elle doit son nom, dans la maison de La Canchánchara on fait une promotion sur un guarapo (vesou) – un jus naturel de la canne à sucre – et lait de coco. Ainsi nous pouvons aussi trouver d’autres articles tels que des cartes postales, des livres, des artisanats et profiter de la musique des meilleurs groupes locaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.